Wellness

Lorem ipsum dolor sit amet, ex sed nostro pertinax. Aeque placerat ne eum.

Latest Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

facebook instagram twitter

Centre Laser Dermelia Marseille

Epilation laser : Et si on faisait une pause ?

Puis-je mettre mes séances d’épilation laser en suspens ?

Que vous ayez des impératifs professionnels, des vacances prévues ou que vous souhaitiez juste faire une pause dans votre traitement d’épilation laser, vous vous posez sûrement la question « est-ce que je vais perdre tout le bénéfice de mes séances passées ? ».

 

Rassurez-vous !

Il est tout à fait possible de faire une pause dans son traitement d’épilation laser.

Nous vous recommandons effectivement de respecter les délais de 4 à 8 semaines entre les séances pour suivre le cycle du poil et avoir le résultat final le plus rapidement possible. Néanmoins, il est faisable d’espacer un peu plus les séances entre elles, sans pour autant perdre le bénéfice du traitement réalisé jusqu’à ce jour.

 

Le cycle du poil et ses différentes phases ?

Les poils ont tous le même cycle de vie cependant ils ne le vivent pas au même moment.

Pour rappel, le poil suit un cycle de trois phases :

  • La phase anagène : Il s’agit de la phase de croissance du poil. C’est à ce moment là que le poil est le plus chargé en mélanine. Cette période dure entre 2 et 5 ans.
  • La phase catagène : C’est la phase de maturation du poil, donc l’arrêt de la croissance. Le poil commence à se détacher du bulble pour préparer sa chute. Cette phase dure en moyenne de 2 à 3 semaines.
  • La phase télogène : On parle ici de la mort du poil, pour faire place à un nouveau. Le poil ne comporte pratiquement plus du tout de mélanine. Cette période dure entre 6 et 7 mois.

C’est lors de la phase anagène que le traitement laser est le plus efficace.

Il faut savoir qu’en moyenne, seuls 20% des poils sont en phase anagène. C’est pourquoi, il est important de réaliser plusieurs séances pour exterminer l’ensemble de la pilosité, sur l’intégralité de son cycle. La durée du cycle pilaire varie entre 12 et 18 mois en fonction des personnes et des zones.

Chez Dermelia, nous incitons d’ailleurs les patients à prendre rendez-vous pour une consultation à mi-parcours de leur traitement pour évaluer l’efficacité du laser et pour estimer le nombre de séances qui reste à faire.

 

Combien de temps puis-je attendre entre mes séances ?

Même s’il est fortement recommander de respecter les délais préconisés par votre médecin, il est toutefois possible d’espacer davantage vos séances. Pour respecter au mieux le cycle du poil et il est préférable de réaliser vos séances dans un délai de 3 mois maximum. Ce délai correspond à la durée de vie du bulbe du poil.

 

Que se passe-t-il au delà de 3 mois ?

Au bout de 3 mois, le poil n’a effectivement plus de racine. Il laisse sa place à un nouveau poil. On vous rappelle que le laser capte la mélanine contenue dans le bulbe du poil. Si on réalise donc ses séances en dehors de ce délai, et que le bulbe ne contient plus de mélanine, alors l’efficacité risque d’être moins importante et la globalité du traitement peut être prolongé.

 

Vous l’aurez bien compris, le cycle du poil est déterminant dans l’efficacité de votre traitement d’épilation laser. Néanmoins les règles peuvent être assouplies quand on a des impératifs. Pour optimiser votre traitement, conservez un délai de 12 semaines entre vos séances même si une pause occasionnelle ne portera pas forcément préjudice à votre traitement.

 

 

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’un de nos médecins pour un consultation gratuite.