Wellness

Lorem ipsum dolor sit amet, ex sed nostro pertinax. Aeque placerat ne eum.

Latest Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

facebook instagram twitter
L'expertise médicale Dermelia

Qu'est-ce qu'une épilation laser ?

Dermelia, Centre Laser expert épilation

Principe d'une epilation laser

Il faut savoir que ce sont le phototype et la couleur des poils qui conditionnent tout ce qui va concerner la personne quand à son profil de séances. En effet, la mélanine est un pigment qui colore les poils et la peau. C’est le taux de mélanine qui est contenu dans la peau qui détermine notre phototype.  La mélanine présente jusque dans le bulbe, transforme en chaleur l’énergie reçue par le laser. C’est  cette augmentation de température qui permet une thermo-coagulation puissante et profonde, (appelée également photo thermolyse), et qui provoque l’épilation définitive, sans lésion de peau. Le médecin détermine votre profil grâce aux abaques (tables de calculs) auxquels ils vont se référer pour appliquer les réglages.

Ce profil déterminé sera utile aux professionnels de santé pour minimiser au mieux les réactions de peau. Les réglages seront réévalués par les opérateurs à chaque séance en fonction de la séance ultérieure.

Ce qu’il faut savoir

L’épilation définitive se concentre sur la destruction des poils terminaux.

Les résultats varient selon certains facteurs : l’âge/ la zone traitée / d’autres facteurs environnementaux prévisibles ou pas.

Les études américaines montrent que généralement 80 à 95 % des poils traités ne repoussent pas après une épilation laser bien conduite.

Il existe toutefois 5 à 10 % de sujets résistants au traitement laser : cela peut provenir par exemple d’un traitement débuté très jeune, des causes hormonales…

Ce sont ces facteurs d’échec ou de faibles scores de réussite qui sont  recherchés lors de l’entretien préalable, d’où l’importance d’un entretien le plus précis possible.

L’épilation laser est rarement totale. Pour comprendre :

Les poils dits « terminaux » sont des poils visibles, de forts diamètres, longs et colorés et les poils dits « intermédiaires » sont plus fins tout en restant pigmentés. C’est sur ces deux pilosités là que le laser sera le plus efficace et les résultats sont évalués sur ces poils.
L’épilation laser n’est pas efficace sur le duvet, sur les poils très clairs, blancs ou roux, ce pourquoi on ne peut pas parler d’épilation définitive.

Cependant, ces exceptions relevées, l’épilation au  laser peut être qualifiée de définitive puisqu’elle concerne la grande majorité de la pilosité visible du corps.

L’épilation définitive signifie que les poils détruits par le laser ne repoussent pas. Ce sont d’autres poils qui peuvent apparaître au cours de la vie (changements hormonaux/ âge).

L’âge est déterminant sur le nombre de séances.

Des données histologiques sur l’épilation mettent en relief les variations de résultats en fonctions de l’âge de début de traitement, de la zone traitée, ainsi que des facteurs hormonaux liés à l’hérédité (entre autres).

Si l’épilation laser est commencée jeune,  il restera plus de poils à l’issue du traitement.

La femme de 13 à 18 ans, les séances sont nombreuses
La femme de 18 à 25 ans : difficile de prévoir mais il est possible de faire plusieurs séances et de reprendre le traitement après la trentaine. Il faut savoir qu’un traitement commencé après 35 ans pour une femme  sera beaucoup plus complet.
Il faut savoir que les désordres hormonaux peuvent influencés sur le nombre de séances

Il arrive que la pilosité de l’homme ne soit pas mature avant 40 ans. Dans ce cas, si les séances se font avant cela,  le laser risque d’accélérer la stimulation des poils. De ce fait, l’homme sera plus réceptif au traitement entre 35 et 40 ans.

Il faut savoir enfin qu’il existe quelques cas  de mauvais résultats hors norme, souvent liés à l’hérédité.

Nous nous efforçons de vous expliquer tous ces phénomènes et aléas de manière à vous aider dans la prise de décision.

Il est bien de garder à l’esprit que la médecine (toutes spécialités) n’est pas une science exacte et les résultats avérés ne sont pas toujours attendus.

Qui a-t-il dans vos équipes ?

Nos équipes médicales sont uniquement composées de médecins experts spécialisés dans l'esthétique et d'infirmières diplômées d'Etat, formées aux techniques laser et aux soins esthétiques.

Tous vos soins sont-ils médicalisés ?

Chez Dermelia, tous les soins esthétiques que nous proposons sont entièrement médicalisés et sous responsabilité d'un médecin. Il s'agit de traitements esthétiques encadrés par des professionnels de la santé.

L'expertise médicale Dermelia

Médical & Confortable

Au centre Dermelia, nous vous proposons des soins esthétiques médicalisés encadrés par des médecins experts. Ils ont suivi de multiples formations dans l’esthétique et ne cessent de participer à des Congrès pour découvrir les dernières tendances. En effet, chez Dermelia, nous nous efforçons d’être à la pointe des dernières technologies pour vous offrir ce qu’il y a de mieux sur le marché de la médecine esthétique. Nos médecins restent constamment en veille pour être informés des nouveautés afin de répondre aux mieux à vos besoins.

Les explications techniques

·      L’épilation laser se pratique avec des lasers médicaux de classe IV. Ce sont des lasers dits de type « alexandrite » ou bien « yag » ce dernier étant plus utilisé pour les peaux mates à noires.  Les points positifs de ces lasers sont  puissance  et rapidité de tir,  ce qui induit un meilleur résultat que les lampes de Lumière Pulsée qui vont nécessiter plus de séances pour un résultat de toute façon moins satisfaisant puisque de faible puissance.

·       La technique doit être soignée, méticuleuse dans son exécution. C’est pourquoi notre centre n’emploi que des infirmières diplômées d’état formées à la technique.

·      Si nous proposons systématiquement une consultation médicale (gratuite)  avant les séances d’épilation laser, c’est que les doses doivent être adaptées à chaque cas particulier. En effet, la localisation de l’implantation du poil, son épaisseur ainsi que  la couleur de peau, entrent  en jeu dans la dose à impulser, ce que calculera le médecin lors de la consultation à l’aide d’une abaque (table de calcul).

Le traitement ne peut être effectué que sur une peau non bronzée pour éviter des effets secondaires comme des brûlures superficielles assez douloureuses et inesthétiques. Effectivement, la peau bronzée réagit par une potentialisation de la chaleur à la rencontre du laser C’est pourquoi il est impératif d’attendre la disparition du bronzage (au tout au moins à distance d’un mois depuis la dernière exposition) avant de commencer les séances, et il est tout autant indispensable de respecter la non exposition jusqu’à un mois au moins après la dernière séance.  Toutefois, si le bronzage est ancien, les doses peuvent être adaptées par le médecin (réalisation de tests avant séances). Le respect des intervalles entre les séances doit être suivi, seul le professionnel peut juger d’un décalage de séance, nous vous invitons donc à vous rapprocher de nos professionnels pour tout renseignement de cet ordre.

Il faut reconnaitre que les interdictions peuvent être compliquées à respecter, toutefois, le confort de vie qu’apporte l’épilation définitive peut être un facteur de motivation supplémentaire.

Le respect du nombre de séances garanti un résultat satisfaisant.

Le nombre de séances varie bien sûr en fonction de la zone de traitement, le sexe (homme et femme n’ont pas le même nombre de séances), la couleur de peau (une peau claire est plus rapide à traiter), ainsi que  l’énergie déployée(réglage élevé, mais ne peut être fait d’emblée en première séance)

Les séances sont calées de manière à entrer dans un cycle pilaire (qui varie entre 7 et 18 mois selon la zone de traitement). L’écart entre chaque séance doit être au minimum de 3 à 4 semaines et au maximum de 11 à 12 semaines. Le détail des intervalles vous sera expliqué par les professionnels du centre Dermelia lors de la consultation ou de la première séance, puisqu’il sera adapté à votre situation personnelle.

Nous utilisons des spots de tailles différentes selon la partie du corps traitée, ce qui réduit le nombre de séances pour le patient. Deux bénéfices pour lui : la douleur est plus supportable et le nombre de  séances est réduit.

Quand peut on arrêter les séances ?

Dans l’absolu chacun est libre d’arrêter quand il le veut, il n’y aura  pas d’impact sur l’avenir de sa pilosité si ce n’est qu’une repousse partielle peut apparaitre de manière indisciplinée si les séances ne sont pas finies. Il lui sera toutefois possible d’en discuter collégialement avec les professionnels du centre Dermelia, pour l’éclairer sur sa prise de décision.

Les poils peuvent-ils repousser après le traitement ?

Oui, il peut y avoir une repousse après un traitement d’épilation laser. Par exemple,  lors de modifications hormonales au cours de la vie (grossesse, prise ou changement de traitements, changements métaboliques comme prise ou perte importante de poids)… Le duvet imperceptible peut parfois, au cours de situations sus citées, se transformer en poil. Cela ne signifie pas que le traitement laser dont vous avez bénéficié a été inefficace, il s’agit simplement d’un changement physiologique de votre organisme, ce pourquoi la consultation pré laser est importante. Les questions que vous vous poser doivent être évoquées avec le médecin pour ne pas laisser de zone d’ombre dans votre esprit.

Toutefois il est important de noter que l’apparition brutale d’une forte pilosité doit entrainer une consultation médicale.

Le risque zéro n’existe pas en médecine, c’est pourquoi les effets secondaires doivent être encadrés de manière personnalisée. Ils ne sont pas rares, il ne faut dons pas les négliger, cependant, ils sont traités et gérés efficacement par notre équipe pluridisciplinaire. L’épilation laser à maintenant beaucoup de recul et les professionnels sont réactifs quant à leur prise en compte.

L’épilation laser est tout de même dans la grande majorité très bien tolérée, les progrès de la médecine esthétique sont considérables dans ce domaine.

Quels sont les principaux effets secondaires ?

On retrouve fréquemment des brûlures superficielles ou  des réactions allergiques. Ces deux effets principaux sont très souvent fugaces, et faciles à maîtriser. Les professionnels sont là pour vous conseiller et vous aiguiller dans la conduite à tenir. Ils s’estompent dans la plupart des cas, avec le temps.